contact@estivales-tantra.fr

Que signifie cette notion “d’espace sacré du coeur “que l’on entend souvent dans le Tantra? Et quel en est l’intérêt? La réponse de Soledad à cette délicate question.

 

Le tantra nous guide vers une connexion profonde de la vie, vers une transmission puissante de l’amour; à cet endroit où toute peur, blocage, rigidité ou tension sont transcendés, permettant ainsi au flux d’énergie infinie de couler en nous librement et de l’ancrer dans tout notre être.

L’amour est une chose complexe

Osho dit “deux personnes qui se rencontrent, c’est deux mondes qui se rencontrent, la chose n’est pas simple mais au contraire très complexe, la plus complexe qui soit, chaque personne est un monde en elle-même, un mystère complexe avec un lointain passé et un futur éternel. Au départ de la relation, seules les périphéries se rencontrent mais si la relation croît en intimité, devient plus proche, devient plus profonde alors peu à peu les centres commencent à se rejoindre et lorsque les centres se rejoignent c’est ce que l’on appelle l’amour.

L’amour ne peut exister que si vous vous ouvrez à la vulnérabilité

Lorsque les périphéries se rencontrent cela s’appelle faire connaissance…Vous prenez contact avec l’autre, de l’extérieur, juste à partir du bord. Vous faites alors connaissance. Mais faire connaissance n’est pas aimer. L’amour est chose très rare. Rencontrer quelqu’un en son centre, c’est passer soi-même par une révolution…Car si vous voulez rencontrer quelqu’un en son centre il vous faudra lui permettre d’arriver lui aussi à votre centre. Il vous faudra devenir vulnérable, absolument vulnérable, ouvert. c’est risqué.

Avez-vous peur de l’amour?

Laisser arriver quelque à votre centre est risqué car vous ne savez pas ce qu’il va vous faire. Et une fois tous vos secrets sont connus, une fois votre intimité dévoilée, que vous êtes complètement exposé que fera t-il (elle)? Vous ne le savez pas et la peur est là. C’est pourquoi nous ne nous ouvrons jamais. Une simple rencontre et nous croyons que l’amour est arrivé. les périphéries se touchent et nous croyons que nous nous sommes rencontrés. Vous n’êtes pas votre périphérie. En réalité votre périphérie est la frontière où vous finissez? C’est la palissade qui vous entoure.

Choisir de vivre dans l’amour

Mais vous ne pouvez permettre à quelqu’un de que de pénétrer en votre sens que si vous n’avez pas peur. Que si vous n’avez aucune crainte. Vivre dans la peur ne pourra jamais vous permettre de vous ouvrir à une relation profonde. Vous restez craintif et vous ne pouvez laisser faire l’autre. Vous ne pouvez lui permettre d’entrer jusqu’à votre coeur. Vous tolérez l’autre jusqu’à à un certaine point. Celui dont la vie est tourné vers l’amour, c’est l’être religieux et spirituel. Il (elle) n’a pas peur de l’avenir, il (elle) ne craint pas le résultat ni des conséquences. Il (elle) vit ici et maintenant”.

Merci à Soledad Cebadero pour cet article inspirant

 

FrenchEnglish